07 décembre 2006

Un ciel radieux

Une nuit, Kazuhiro Kubota, père de famille et employé surmené, percute un jeune motard, Takuya Onodéra. L'un meurt rapidement, l'autre survit miraculeusement. Lorsque Takuya sort du coma, sa famille découvre, déconcertée, que non
seulement il souffre d'amnésie, mais qu'il semble aussi avoir changé de personnalité... La conscience de Kazuhiro Kubota vient de se réveiller dans le corps du jeune homme, comme si une ultime occasion de comprendre ce qui comptait réellement
dans sa vie lui était offerte. Mais le temps presse : Takuya retrouve sa mémoire petit à petit, tandis que l'esprit de Kazuhiro tente de reprendre contact avec sa famille. Et la cohabitation des deux âmes dans un seul corps s'annonce difficile. 2203396415
J'ai découvert Monsieur Taniguchi avec "L'homme qui marche" ...depuis j'ai lu tout ce que j'ai trouvé et chaque fois j'ai été touchée au coeur, au rire, aux larmes.
J'ai prêté "Dans un ciel radieux" à une amie, grande lectrice, qui m'a proposé la réflexion suivante : "Je ne vois pas ce que le manga apporte de plus à l'histoire..."
Le dessin ! ce dessin qui épargne les desciptions pour aller tout droit à l'émotion, une émotion d'une simplicité si grande qu'elle en est stupéfiante. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Parce que c'est plus facile... sauf pour quelqu'un comme Taniguchi et c'est là que l'émotion nous tombe dessus, il suffit de se laisser porter.

Auteur: Jirô Taniguchi

Chez Casterman écritures

Auteur de l'article: Johnny West-muller

Posté par licornebd à 23:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Un ciel radieux

    Ce livre m'a beaucoup plu car je n'aimais pas lire mais ce livre m'a fait changer d'avis et je souhaite vivement relire un ovrage de Jiro Tanigushi. C'est un livre qui se lit tres bien et tres vite car il est bien ecrit et le dessinateur a vraiment fait du bon travail, et l'histoire est si accrocheuse qu'on a pas envie de la lacher...

    Posté par alex, 24 mars 2007 à 01:08 | | Répondre
  • déçuuuuuuuuuu

    J'aime beaucoup Taniguchi mais là j'ai été déçu.Les dessins sont toujours fins et précis mais l'histoire est alambiquée parce que space,limite fantastique tendance réincarnation.Bref,j'ai pas accroché.Préférez ses thèmes plus simples ou légers.

    Posté par erty, 24 mars 2007 à 01:09 | | Répondre
Nouveau commentaire